L'instant présent de Guillaume Musso


Pour payer ses études d'art dramatique. Lisa travaille dans un bar de Manhattan. Elle y fait la connaissance d'Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. En apparence, il a tout pour plaire.
Mais Arthur n'est pas un homme comme les autres.
Deux ans plus tôt , il a hérité de la résidence de son grand père : un vieux phare isolé dans lequel une pièce a été condamné.
Malgré sa promesse, il a choisi d'ouvrir la porte, découvrant une vérité bouleversante qui lui interdit de mener une vie normale.
Sa rencontre avec Lisa va tout changer et lui redonner une raison d'espérer.
Dès lors, Arthur et Lisa n'ont qu'une obsession, déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.



" Souviens toi que l'on a deux vies. La seconde commence le jour où on se rend compte que l'on n'en a qu'une. " 
Et si vous trouviez l'histoire d'une histoire dans une histoire ?
Cette phrase incompréhensible ne le sera plus après la lecture de L'instant Présent.

Comme chaque Musso que j'ai lu, L'instant présent est haletant et époustouflant.
Le suspens nous prend à la gorge et on n'en fini pas de se demander mais quand cela va-t-il se finir !

Personnellement j'ai vu dans ce livre une importante leçon de vie. On découvre dans ce roman à quel point la vie peut-être éphémère. Suspendu au temps qui passe d'année en année, on ne peut être que dérouté en apprenant la raison de ce chamboulement ! Imaginez vous vivre uniquement 24 h par année ? C'est ce qui arrive à Arthur.

Quant aux personnages, ils ne sont pas très nombreux ce qui ne rend pas la lecture difficile.
Arthur est un personnage que je n'ai pas spécialement apprécié bien qu'il soit le "héros". Ses réactions parfois démesurées m'ont quelques peu agacée.
Mais Lisa, quant à elle, reste malgré les premières apparences un personnage avec une grande force de caractère et qui devient admirable quand on en arrive aux dernières pages.

Encore une fois, tout au long du livre on s'attend à une certaine fin, mais Musso nous en délivre une toute autre version à laquelle on ne s'attendait pas.

J'ai été passionnée par ma lecture et très agréablement surprise par la chute de l'histoire.
Néanmoins, j'ai quand même parfois trouvé le roman long, ironique sachant que le temps manque dans l'histoire ...

Mais si on met de côté le trop plein d'informations qui m'a parfois un peu perdu, le livre se lit facilement et c'est très rare qu'on puisse le fermer après un chapitre sans être en attente de pouvoir lire la suite rapidement.
Je pense que sortir indemne de cette lecture n'est pas réalisable pour une personne qui n'a pas encore compris l'importance du temps dans la vie.

Lorsque je repense à ma lecture une seule chose me viens à l'esprit : " Profiter du temps que l'on a pour le passer avec les gens qu'on aime car la vie nous les enlève sans prévenir ".

" - Lorsque tu n'es pas là, c'est moi le chef de la maison !
- Non, Ben le chef c'est maman. Toi tu es l'homme de la maison [...]"

Avez vous déjà lu ce roman ? Vous a-t-il plu ?
Ou désirez vous le lire ? 
N'hésitez pas à me répondre ou simplement à me donner votre avis sur les articles en commentaire ! 🤗

Commentaires

  1. Très bonne présentation du livre
    Cela donne envie de le lire 👍

    RépondreSupprimer
  2. Personnellement j'ai trouvé ce livre pitoyable. J'aimais bien Musso avant, mais là après une histoire pas très bien écrite quoiqu'agréable et promettant une fin époustoufflante, il a colle la fin "passe-partout", que l'on peut mettre à tous les livres et donne nettement l'impression qu'il ne savait pas trop comment finir. Cela étant, ça se lit très vite, et c'est l'avantage, parce que j'aurais très peu aimé attendre 900 pages pour une fin aussi banale et sans idée.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire